Actualités

La Fédération Wallonie-Bruxelles et les Hauts-de-France soutiennent huit projets de coopération

Image générée avec Midjourney par E. Meunier - WBI
Image générée avec Midjourney par E. Meunier - WBI

Huit projets de coopération entre partenaires culturels de Fédération Wallonie-Bruxelles et des Hauts-de-France sont soutenus pour 2024-2025.

Développer et renforcer des partenariats culturels et artistiques transfrontaliers

Le 25 janvier 2023, le Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Pierre-Yves Jeholet et François Decoster, Vice-Président de la Région Hauts-de-France en charge de la culture, du patrimoine, des langues régionales et des relations internationales, ont signé un accord de coopération culturelle. De cet accord, un appel à projets conjoint a été lancé. Les partenaires ont décidé d'accorder des subventions à huit projets de coopération entre opérateurs culturels de Fédération Wallonie-Bruxelles et des Hauts-de-France.
 
Le soutien à ces projets s'inscrit dans le cadre d'une volonté partagée de soutenir les artistes, stimuler les échanges mutuels et le réseautage entre ces derniers et de développer un cadre durable pour les échanges culturels transfrontaliers.

Aperçu des projets approuvés

Podcast des ressources transfrontalières
 
Le Bureau des Affaires de l’Ombre (Bruxelles) et La Malterie Arts visuels (Lille)
Ce projet vise à créer une série de podcasts de quatre épisodes consacrés à la ressource dans le secteur des arts visuels transfrontaliers. Dédiée à la découverte des réalités transfrontalières des artistes plasticiens, elle a pour but d’accompagner la professionnalisation du secteur ; de soutenir les processus de création artistique ; de défendre la recherche, l’expérimentation et l’innovation artistique et de collaborer au dynamisme transfrontalier.
 
PAYS NOIRS – Échos d’héritages
 
Le Vecteur (Charleroi) et La Fédération Locale Alternative et Culturelle (Valenciennes)
Le projet s’appuie sur une coopération rapprochée entre deux acteurs, basés dans des villes ayant un passé industriel et patrimonial semblable. Il s’articule autour de la mobilité artistique entre le Hainaut et les Hauts-de-France. Ces temps de création seront, de part et d’autre de la frontière, couplés à des opportunités pour les artistes de se produire sur des sites patrimoniaux liés à la thématique générale du projet.
 
EGAL
 
Spray Can Arts (Liège) et Commune de Lille, Le Flow (Lille)
Les deux structures souhaitent s’inscrire dans un projet d’accompagnement partagé autour de trois piliers structurant (formation / aide à la création / diffusion) au profit de huit artistes choisis collectivement. Cette initiative fusionne expertise structurelle et diversité artistique dans le domaine des musiques urbaines, avec un engagement profond pour la parité des genres et l'inclusion des femmes.
 
Transat graphique
 
Les Brasseurs (Liège) École supérieure d’Art du Nord-Pas-de-Calais (Cambrai)
Le festival mobile « Transat graphique » propose de mettre en valeur et en réseau la scène transfrontalière émergente en design graphique, au moyen de temps forts (conférences, expositions, workshops) de chaque côté de la frontière, à Liège et à Cambrai. Le format léger du festival dynamisera les territoires respectifs, tout en concrétisant des parcours professionnels atypiques auprès des étudiants et jeunes diplômés en art et design.
 
In.out.sider
LaVallée (Molenbeek-Saint-Jean) & Urban Boat (Douai)
Ce festival à la programmation pluridisciplinaire a pour objectif de mettre en lumière les pratiques artistiques et culturelles des personnes en situation de handicap. Le projet vise également à sensibiliser aux questions du handicap tout en permettant à chacun d’accéder à la culture.
 
Saxifrage, perce-pierres
 
Wander Structure (Bruxelles) et La Plage Interdite (Lille)
Partant du partage d’expériences de créations et de médiations expérimentales, Saxifrage, Perce-pierres souhaite faire éclore des pratiques, des savoirs et des outils pour la transition écologique et sociale dans les arts vivants, depuis le point de vue des artistes et producteurs. Il s’agit d’identifier les freins actuels liés aux habitudes de production et de déconstruire les modes de production, en mettant en commun les tactiques et stratégies déjà expérimentées.
 
Faire Culture – Faire Tiers-lieux ?
 
Culture•Wapi (Tournai) et La Compagnie des Tiers-Lieux (Lille)
Les structures en collaboration avec Trois-Tiers, la Chambre d’eau et le collectif Les Parasites, explorent les réseaux naissants des tiers-lieux culturels sur deux territoires focus, la Wallonie picarde et l'Avesnois-Thiérache. Les porteurs exploreront les différents modèles pour faire tiers-lieu culturel, les questionneront au regard des formes de lieux culturels existants comme certains centres culturels, des collectifs d'artistes, des maisons de jeunes, et s’interrogeront sur la pertinence du modèle tiers-lieu comme modèle pour le futur du secteur culturel.
 
Voisins, voisines
 
Le Wolf (Bruxelles) et La grande histoire (Clermont)
Les porteurs de projet proposent un projet de résidence de création avec les autrices jeunesse Lara Pérez Duenas (illustratrice, résidente en Wallonie-Bruxelles) et Rozenn Le Berre (autrice, résidente en Hauts-de-France) qui aboutira à une publication avec les éditions Obriart (Hauts-de-France), un documentaire et un programme de médiation/exposition auprès des différents publics sur des événements transfrontaliers.
 

Dernière mise à jour
05.07.2024 - 15:50
Retour