Actualités

La Wallonie signe un accord-cadre avec l’Organisation Mondiale de la Santé

le Ministre-Président de Wallonie, Elio Di Rupo et le Directeur-général de l’OMS, le Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus
le Ministre-Président de Wallonie, Elio Di Rupo et le Directeur-général de l’OMS, le Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus

Un accord a été signé à New-York entre le Ministre-Président de Wallonie, Elio Di Rupo et le Directeur-général de l’OMS, le Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, ce mercredi 21 septembre.

Il s’agit d’un accord-cadre entre la Wallonie et l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Il pose les fondations d’une nouvelle coopération entre l’OMS et la Wallonie.  Il vise à renforcer les systèmes de soins de santé dans les pays prioritaires de la coopération internationale de la Wallonie en Afrique.
 
En décembre 2021, le Gouvernement wallon établissait un nouveau cadre pour l’action multilatérale de la Wallonie. L’objectif de la Région est de développer davantage les relations avec certaines organisations internationales. Le Gouvernement a dès lors identifié différentes organisations internationales prioritaires, dont l’OMS. Pour chacune de ces organisations, l’objectif est de développer de nouvelles formes de coopération.
 
Le Ministre-Président a donc concrétisé cet engagement en signant cet accord-cadre entre l’OMS et la Wallonie. La signature de cet accord est un premier pas dans le renforcement de la coopération entre les deux entités. Des programmes d’action communs entreront en vigueur en 2023 afin de répondre concrètement aux objectifs fixés dans l’accord-cadre. La Wallonie envisage ainsi de travailler notamment sur deux axes thématiques :     

  • La question des vaccins dans toutes ses dimensions : production, recherche & développement, logistique, packaging, prévention, etc.
  • L’implémentation de politique de santé dans la « médecine physique et de réadaptation ». Par exemple, soutenir la formation du personnel soignant aux soins en kinésithérapie.

La démarche s’inscrit dans la continuité des accords entre Univercells de Charleroi avec l’Institut Pasteur de Dakar pour la production de vaccin au Sénégal.
 
L’objectif de la Wallonie est également de mettre en avant ses acteurs économiques et scientifiques actifs dans le domaine de la santé, et notamment les entreprises biotechnologiques.
 
Par ailleurs, un Traité international pour faire face et se préparer aux pandémies futures est en cours de discussion au niveau de l’OMS. Les entités fédérées belges ont un rôle à jouer pour déterminer la position de la Belgique et ratifier ce Traité. L’objectif de ce Traité est de renforcer le rôle de l’OMS lors des pandémies mondiales (ex : information, prévention, études, organisation, accompagnement). La Wallonie anticipe son action future dans le cadre de ce Traité international par le biais de cet accord-cadre.
 
 
Source: Communiqué officiel du Cabinet du Ministre-Président de la Wallonie Elio Di Rupo.

Dernière mise à jour
22.09.2022 - 12:19
Retour