Vous êtes ici

Utiliser un logiciel pour protéger les espèces les plus menacées au monde

En combinant des bases de données génétiques et environnementales, les chercheurs de l'EPFL cherchent à aider les biologistes à identifier plus précisément les espèces animales et végétales les plus exposées au changement climatique, afin de développer des méthodes de conservation appropriées. Le logiciel fournit aux biologistes un accès simultané et direct aux bases de données bioinformatiques avec annotations automatiques du génome et aux bases de données climatiques. Cette fonctionnalité combinée peut économiser des semaines de travail. Les bases de données climatologiques contiennent des informations sur les précipitations, le vent, le soleil et la couverture nuageuse dans une région donnée. Le logiciel, nommé R.Samada, évalue la relation entre les informations génétiques et environnementales et génère des graphiques et des cartes qui permettent aux chercheurs de visualiser rapidement les données.

Plus d'infos