Vous êtes ici

Remplacer les batteries lithium par du sodium et du magnésium

Les batteries au lithium ont plusieurs inconvénients, comme la disponibilité limitée de la matière première et les problèmes de sécurité associés à l'utilisation d'un composé liquide inflammable. Ce dernier problème a été illustré, ces dernières années, par la récurrence d’explosions de téléphones mobiles. Une recherche récente aux Laboratoires fédéraux suisses pour la science et la technologie des matériaux (Empa) démontre le potentiel du sodium et du magnésium dans le développement de technologies alternatives basées exclusivement sur des éléments solides. Si le sodium est un matériau peu coûteux et qui compte d'énormes réserves, le magnésium stocke quant à lui presque deux fois plus d'énergie dans le même volume que le lithium. Les chercheurs sont encore loin d'avoir un prototype complet et fonctionnel, mais ils ont franchi une première étape importante vers leur objectif.
 
Plus d’infos

               
Contact WBI : Vassil KOLAROV, Agent de liaison scientifique de WBI pour la Suisse: v.kolarov@wbi.be