Vous êtes ici

Périphérique de stockage à l'échelle atomique

Des chercheurs du monde entier cherchent actuellement à réduire les périphériques de stockage de données afin d’atteindre une capacité de stockage aussi grande que possible. Des chercheurs de l'Université de Bâle ont découvert une nouvelle méthode permettant de contrôler l'état physique de quelques atomes ou molécules au sein d'un réseau. Il est basé sur l'auto-organisation spontanée de molécules en réseaux étendus avec des pores d'environ un nanomètre. Les physiciens ont publié leurs recherches dans la revue Small, recherches susceptibles d'avoir une importance particulière pour la mise au point de nouveaux dispositifs de stockage.
 

Pour plus d'informations