Vous êtes ici

Mieux vaut prévoir les tâches critiques en matinée

Des chercheurs de l'Université de Lausanne, de Buffalo et de New York ont étudié l'impact de l'heure sur la biologie humaine, les émotions, la fonction cognitive ainsi que les performances des cadres supérieurs et autres experts du secteur. Leurs recherches s’appuient sur deux domaines de recherche : la théorie des ressources personnelles en psychologie et en physiologie et l’étude de l’influence des rythmes circadiens sur la biologie et le comportement humain. Ils ont constaté que la fonction cognitive, l'humeur et la capacité de communiquer les uns avec les autres déclinent tout au long de la journée. Pour les cadres disposant d'agendas chargés et de peu de temps pour reconstituer leurs réserves, il est préférable de planifier les tâches critiques durant la matinée.
 
Plus d'infos
 
Contact : Vassil KOLAROV, Agent de Liaison Scientifique (ALS) pour la Suisse : v.kolarov@wbi.be