Vous êtes ici

Investissement massif de la Bavière dans l'IA

Le gouvernement bavarois a décidé d’investir 280 millions d’euros dans la recherche sur l’IA pour la période 2018 - 2022.
 
Dans ce cadre, les universités de sciences appliquées d’Erlangen, de Würzburg, d’Augsbourg, de Bayreuth, d’Ingolstadt et de Weiden vont bénéficier de la création de nouveaux postes de professeur. Cette initiative vient compléter le réseau de compétences bavaroises déjà existant de start-ups et du Centre de Recherche Bavarois pour l’IA issu d’ une collaboration entre IBM et fortiss.
 
L’Institut Fraunhofer est également impliqué dans cette stratégie bavaroise : au-delà du nouvel Institut Fraunhofer pour les systèmes cognitifs (IKS), des travaux sont en cours pour la mise en place d’infrastructures dans le parc scientifique universitaire de Garching. Ceci afin de recruter spécifiquement des chercheurs pour les domaines de l’intelligence artificielle et de consolider la relation de l’Institut avec l’Université technique de Munich (TUM). La construction est financée à hauteur de 20 millions d’euros par le Ministère Bavarois de l’Economie et le Gouvernement Fédéral. En outre, la Bavière dispose d’un Institut Fraunhofer pour la sécurité appliquée et intégrée (AISEC),  également situé à Garching, ce qui bénéficiera aux démarches interdisciplinaires.
 
En décembre 2019,  ADA Lovelace Center for Analytics, Data and Applications ouvrait ses portes à Nüremberg. Financé par la Bavière jusqu’en 2023, il abrite non seulement des compétences académiques dans l’IA, mais aussi des espaces de co-working facilitant le réseautage. Ce type d’investissements dans la recherche est nécessaire pour la Bavière : l’IA ne concerne pas seulement la science, mais aussi les questions éthiques, sociales et juridiques.
 
Pour plus d’informations sur la stratégie bavaroise dans l’intelligence artificielle, vous pouvez contacter  l’Agent de Liaison Scientifique – Allemagne, Mathieu Quintyn : m.quintyn@wbi.be
 
Plus d'infos