Vous êtes ici

Composé anti-âge aux résultats prometteurs

Après avoir atteint l'âge de 50 ans, le corps humain commence à perdre de la force et de la masse des muscles squelettiques. Des chercheurs de deux spin-offs de l'EPFL ont récemment découvert que l'urolithine A (UA) contribue à ralentir certains processus. L'urolithine A est un métabolite de biomolécules que l'on trouve dans certains fruits, comme les grenades, ce qui améliore le fonctionnement des mitochondries et ralentit ainsi la perte de masse musculaire squelettique. L'équipe a mené un essai clinique d'un mois au cours duquel des patients âgés ont obtenu un composé synthétisé d'UA. Ceci a permis aux chercheurs de vérifier les effets négatifs. Même après une période de temps prolongée, ils n'ont trouvé aucun effet indésirable. Ils ont également contrôlé l'efficacité en examinant les biomarqueurs de la santé cellulaire et mitochondriale présents dans le sang et les muscles du patient et ont constaté que le composé augmentait la masse mitochondriale, tout comme le fait l'exercice régulier. Cela a confirmé la théorie de l'effet ralentissant. La prochaine étape consiste à commercialiser un produit.
 
Plus d'infos