Vous êtes ici

Le Brésil développe un médicament innovant contre les effets de la chimiothérapie

Après 10 années de recherche et développement et 2,74 millions d’Euros investis, le Brésil a lancé un médicament réduisant les effets collatéraux du traitement chimio-thérapeutique du cancer. Le médicament, approuvé par l’Agence Nationale de Vigilance Sanitaire (Anvisa), devrait arriver sur le marché dès 2016.
 
Le remède est fondamental pour les patients soumis à une chimiothérapie et présentant un taux bas de globules blancs, lesquels aident à combattre les infections.
 
Produit intégralement au Brésil, le Fiprima (filgrastim) a été développé par Eurofarma, via un accord de transfert de technologies, et sera produit par la Fiocruz. Ce médicament est le premier médicament biosimilaire d’Amérique Latine, et l’un des 20 actuellement développés dans le monde. Il sera distribué gratuitement via le Système Unique de Santé (SUS).
 
Plus d'infos
 
Contact: Julie DUMONT, Agent de liaison scientifique de WBI pour le Brésil, als.brazil@gmail.com