Vous êtes ici

BERTHET Pierre

 - cliquer pour agrandir

Pierre Berthet est né en 1958. Depuis 1987, il élabore et construit des objets et installations sonores (eau, métaux, bois, champs magnétiques). En joue (performances) et/ou les expose en fonctionnement autonome.

 

Durant ma résidence à Isola Comacina du 30/07 au 19/08 2012, comme prévu j'ai fait diverses expériences musicales avec des éléments de palmiers secs que j'ai pu trouver sur l'île. Le jardinier Osvaldo m'a donné la permission de couper autant de branches mortes que je pouvais trouver intéressantes, Il m'a prêté un sécateur fixé au bout d'un long manche qui m'a permis de couper des hautes palmes. Certaines étaient relativement difficile à atteindre, et sans le faire exprès, j'ai sectionné une grappe de dattes. Elles étaient toutes petites, pas vraiment mangeables, je ne suis pas sur que ce soient des dattes, toujours est-il que ces grappes étaient entourées d'écorces qui les enveloppaient.

Rondes à la section puis s'évasant, les formes de ces écorces se prêtaient à leur conversion en petits tambours. J'en ai donc collecté tout un assortiment. Après avoir couvert d'un morceau de papier de soie l'extrémité ronde d'une écorce , j'enduis celui-ci d'un vernis tendeur. Après plusieurs couches et séchage, on obtient une membrane relativement résistante et imperméable. En outre, ces écorces se sont avérées d'intéressants résonateurs pour des réseaux de fils d'acier excités par un vibreur y transmettant divers signaux, (principalement des ondes sinusoïdales).

Convertie en atelier, la loggia de la petite maison mise à ma disposition constituait le plus bel atelier que j'ai jamais eu. C'est là qu' avec les écorces et diverses palmes et branches, j'ai pu construire des dispositifs décrits dans la deuxième partie de ce dossier. Ensuite le temps passa à explorer et combiner leurs sonorités, modulées autant par les procédés imaginés que par les variations infinies de la brise. Je n'étais pas équipé pour faire des enregistrements de très bonne qualité, des petits films sont néanmoins visibles et audibles via des liens proposés dans les descriptions, Ils sont purement démonstratifs, leur résolution audio ne rend malheureusement pas justice aux résultats sonores et leurs durées sont trop courtes, mais ils peuvent éventuellement donner une idée de la matière première à des développements possibles.

Durant le mois de septembre 2012, je compte travailler sur une installation et une composition basées sur les recherches que j'ai faites à Comacina. Je les présenterai pour la première fois le 6 octobre 2012 au festival « Serendip » à Paris, ensuite à Herlen (Pays Bas) le 20 octobre.

Vue de la loggia qui m'a servi d'atelier. photo: F. Le Junter

  1. alimentation électrique basse tension (éventuellement photovoltaïque)
  2. courant
  3. petit moteur suspendu (hélice flexible)
  4. tambours d'écorces de palmier à membranes en papier de soie
  5. branche de palmier séchée suspendue

 

Un petit moteur basse tension est suspendu au dessus de tambours fixés sur une feuille de palmier séchée. Les tambours sont en écorce de palmier, leur membrane est en papier de soie enduit d'un vernis tendeur, Quand un courant est envoyé dans le moteur, une hélice flexible tourne et vient percuter les tambours.

 
  1. alimentation électrique basse tension
  2. courant
  3. moteur défaussé suspendu
  4. fil d'acier
  5. fil de fer
  6. branches de palmier séchées suspendues
  7. fil d'acier
  8. écorces de palmier

 

Quand le moteur défaussé tourne, il induit des mouvements des dispositifs suspendus et diverses sonorités se font entendre : vibrations des feuilles, entre-chocs des écorces et des fils d'acier.

  1. réservoir d'eau suspendu à +- 3m de haut
  2. tuyau en plastique
  3. robinet d'arrêt
  4. goutteur
  5. morceau de filtre pour aquarium
  6. gouttes
  7. tambours d'écorces de palmier sèches, membranes en papier de soie enduit d'un vernis tendeur
  8. branche recourbée sur laquelle les tambours sont accrochés
  9. pierre de stabilisation

 

Le dispositif peut être multiplié en fonction de l'espace de jeu : D'un même réservoir peuvent partir plusieurs tuyaux, ou/et ceux-ci peuvent être ramifié pour développer un réseau.
Certains tuyaux peuvent être ouverts et fermés périodiquement par des valves électriques programmées.

  1. générateur de fréquences sinusoïdales
  2. mix
  3. ampli
  4. signal electrique
  5. vibreur
  6. fil d'acier
  7. écorces de palmier sèches
  8. monocorde
  9. feuilles et branches de palmier sèches
  10. fil de fer (suspension)

 

Des fréquences sinusoïdales sont envoyées dans un vibreur, celui-ci est relié par un fil d'acier à un réseau de résonateurs constitués de branches, feuilles et écorces de palmier développé en suspension dans l'espace de jeu. Suivant l'espace disponible, le réseau peut être multiplié.
Film "réseau de résonateurs végétaux...":

Vue générale avec une partie du réseau de résonateurs, le moteur percutant et les tambours à gouttes.

Pour en savoir plus : http://pierre.berthet.be