Vous êtes ici

Un autre pas vers le transfert quantique

La cryptographie moderne repose sur un enchevêtrement quantique, qui crée un lien intime entre deux objets quantiques, même sur de grandes distances. Les unités élémentaires, appelées qubits, prennent ce que l'on appelle des états de superposition, stockant beaucoup plus d'informations que les bits binaires. Mais ces états sont sensibles et ne peuvent pas être transmis en utilisant une technique conventionnelle. Des chercheurs de l'ETH Zurich ont réussi à réaliser une transmission d'un bit à l'état solide supraconducteur à un autre. Pour ce faire, ils ont connecté deux qubits à l'aide d'un câble coaxial. L'état quantique du premier qubit a été transféré à un photon hyperfréquence d'un résonateur, d'où il pourrait ensuite voler à travers le câble jusqu'à un deuxième résonateur situé à un mètre de distance. Là, les impulsions hyperfréquences ont transféré son état quantique sur le deuxième qubit. La procédure de transmission proprement dite prend moins d'un millionième de seconde et, selon les auteurs, la distance de transmission pourrait être augmentée à l'avenir.
 
Plus d'infos
 
Contact : Vassil KOLAROV, Agent de Liaison Scientifique (ALS) pour la Suisse : v.kolarov@wbi.be