Vous êtes ici

Ouverture de la Chaire Mobilité Francophone à Ottawa

 - cliquer pour agrandir
(c) Fotolia
Dans le cadre du programme des Chaires de recherche sur le monde francophone, l’Université d’Ottawa crée la Chaire Mobilité Francophone qui appuie la venue de chercheurs internationaux souhaitant effectuer un séjour à l’Université d’Ottawa.

La Chaire Mobilité Francophone doit contribuer aux objectifs du programme, qui sont :

  • Poursuivre et approfondir la tradition d’excellence de l’Université d’Ottawa en recherche sur la francophonie et sur les réalités du monde francophone, tant ontarienne que canadienne et internationale
  • Faire rayonner les travaux de recherche sur la francophonie en lien avec les axes prioritaires de développement de la recherche de l’Université
  • Promouvoir l’interdisciplinarité en matière de recherche sur la francophonie et sur les réalités du monde francophone
  • Favoriser l’éclosion et l’inclusion de nouvelles chercheuses et de nouveaux chercheurs sur la francophonie d’ici et d’ailleurs, et ce, à tous les niveaux (étudiantes et étudiants à la maîtrise, au doctorat ou au postdoctorat, stagiaires, chercheuses, chercheurs et membres du corps professoral)
  • Assurer la visibilité interne et externe des activités et des recherches des CRMF, notamment par des efforts de mobilisation des connaissances, en travaillant en étroite collaboration avec le Collège des chaires de recherche sur le monde francophone

 

Appel à candidatures

Admissibilité

  • La Chaire Mobilité Francophone sera attribuée en grande priorité à un ou des chercheurs internationaux (hors Canada), reconnus comme spécialistes de la francophonie dans différents domaines. Le programme n’impose aucune restriction en ce qui concerne la nationalité ou le pays de résidence des candidates et candidats. La Chaire Mobilité Francophone ne sera pas attribuée à un membre du corps professoral de l’Université d’Ottawa. Le ou la titulaire recevra de l’appui du Collège des chaires et des Ressources humaines dans ses démarches pour l’obtention d’un permis de travail au Canada.
  • Le ou la candidat/e doit détenir un poste de professeur/e à temps plein dans une université ou dans une institution de recherche supérieure dûment accréditée.
  • La chaire mobilité ne finance aucun stage doctoral ou projet post-doctoral.
  • Seules les candidatures qui seront appuyées et présentées par un ou une professeur/e à temps plein de l’université d'Ottawa seront acceptées et évaluées.

 

Financement

Le ou la titulaire de la Chaire Mobilité Francophone disposera d’une bourse d’un maximum de 40 000 $ CAN par année -  ou 3 333$ CAN par mois (à laquelle s’ajoutera un montant maximal de 10 000 $ CAN pour frais de déplacement).
 
Date de soumission des dossiers: le 29 mai.
 
Plus d'infos