Vous êtes ici

Nouveau programme de coopération entre Wallonie-Bruxelles et le Maroc

 - cliquer pour agrandir
(c) J. Van Belle - WBI
La 7è session de la Commission Mixte Permanente entre Wallonie-Bruxelles et le Maroc s’est tenue à Bruxelles du 27 au 29 novembre dernier.

En exécution des Accords de coopération signés le 26 octobre 1999 par le Gouvernement du Royaume du Maroc et par les Gouvernements de la Région wallonne et de la Communauté française Wallonie-Bruxelles et le 16 juillet 2002 par le Gouvernement du Royaume du Maroc et le Collège de la Commission communautaire française de la Région de Bruxelles-Capitale, la 7è session de la Commission Mixte Permanente s’est tenue à Bruxelles du 27 au 29 novembre dernier.
 
Sa présidence fut assurée par Madame Pascale DELCOMMINETTE, Administratrice générale de Wallonie-Bruxelles International, et par Madame Nadia EL HNOT, Directrice de la Coopération et de l’Action culturelles au Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération du Royaume du Maroc.
 
Depuis près de 20 ans, la série ininterrompue des Commissions mixtes permanentes avec le Royaume du Maroc illustre parfaitement la place importante de ce pays dans notre politique de coopération.
 
L’année 2018, que Wallonie-Bruxelles consacre au Maroc, permettra de mettre en évidence, ici et au Maroc, un grand nombre de nos réalisations et de nos ambitions conjointes. Par ailleurs, l’année 2019 sera l’occasion de commémorer les 20 ans de l’implantation d’une délégation générale à Rabat.
 
Wallonie-Bruxelles se réjouit de l’implication de ses opérateurs et des administrations partenaires dans la nouvelle stratégie communément adoptée dans ce nouveau programme de travail. Ce dernier se concentre sur quatre axes prioritaires :

  • La formation (continue) des enseignants ;
  • La place de la femme dans la société et son employabilité ;
  • La culture solidaire et le patrimoine ;
  • Le suivi de la COP 22 et singulièrement, les propositions qui présentent des technologies et solutions durables pour le climat.

 
Cette nouvelle coopération se décline en 25 projets, prévus pour une durée maximale de cinq années.
Il est aussi envisagé de réaliser des actions conjointes de diplomatie culturelle, comme par exemple lors du Festival panafricain de cinéma de Ouagadougou (FESPACO) ou lors de la Biennale des Arts de Dakar. La Commission a aussi travaillé en encourageant le plus souvent possible un soutien aux Services publics ou aux universités qui font également partie de ces services.
 
En complément, la Commission communautaire française de la Région de Bruxelles-Capitale (COCOF) et le Conseil de la Région de l’Oriental se sont engagés à favoriser et à développer leurs relations dans les domaines suivants : la mixité sociale et culturelle, l’approche genre, les activités génératrices de revenu, l’économie sociale et solidaire, la parentalité et l’accrochage scolaire, l’accueil aux primo-arrivants.

Documents liés

Programme de travail 2018-2022Programme de travail 2018-20222017-12-08_2017_annexes_du_pv_signe.pdf
Téléchargement (Taille du fichier: 5.41 Mo | Type de fichier: pdf)