Vous êtes ici

Liège: le 2è Forum mondial de la langue française à la rencontre de la jeunesse francophone

Rudy Demotte et Abdou Diouf - cliquer pour agrandir
Rudy Demotte, Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles et Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie
Du 20 au 23 juillet 2015, la deuxième édition du Forum mondial de la langue française se déroulera à Liège. L'Organisation internationale de la Francophonie et la Fédération Wallonie-Bruxelles ont placé la jeunesse au coeur de leur politique.

Le Secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf, et le Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte, ont présenté ce mardi 25 mars, au siège de l’OIF à Paris, le cadre général de l’événement. À cette occasion, Abdou Diouf a annoncé, en concertation avec le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, la nomination de Philippe Suinen au poste de Commissaire général du Forum.
 
L’Administrateur de l'OIF, Clément Duhaime, et le Commissaire général, Philippe Suinen, ont ensuite développé la thématique choisie pour ce deuxième Forum: "la Francophonie créative". Il s’agit d’une approche résolument novatrice: la langue française, au service de la créativité, est un facteur de réussite individuelle et de développement durable des sociétés, s’inscrivant ainsi dans la stratégie économique de la Francophonie. C’est cette même démarche qui a conduit l’OIF, sur proposition de la Fédération Wallonie-Bruxelles, à mettre en place un réseau francophone de l’innovation (FINNOV).
 
"Le français renforce la créativité et la créativité renforce le français. Ce binôme vertueux est illustré par le thème du Forum de Liège, la "Francophonie créative", qui permettra d'en décliner les 5 axes majeurs: l'éducation, l'économie, la culture et les industries culturelles, la participation citoyenne ainsi que les relations langue-créativité", explique Philippe Suinen.
 
La Fédération Wallonie-Bruxelles et la Wallonie ont développé de nombreux programmes intégrant l’innovation et la créativité comme moteurs du développement économique. Cette expertise locale sera mise à la disposition du millier de jeunes francophones attendus dans une ville connue pour son attachement à la langue française et qui a fait de la créativité l’un de ses atouts au plan international.
 
"Un appel à projets sera lancé et diffusé à l'été 2014, en vue de la tenue de rencontres festives jusqu'alors improbables. Le public-cible sera constitué de quelque 1500 jeunes femmes et hommes francophones, de 18 à 35 ans, entrepreneurs, innovateurs, créateurs, qu'ils le soient en réalité, virtuels ou en herbe", ajoute Philippe Suinen. Le partage de la langue française s'y affirmera comme une valeur ajoutée permettant de jeter les bases de nouveaux réseaux et d'échanges professionnels.
 
Dans bon nombre de pays, les jeunes sont à l’origine de la plupart des initiatives en matière d’innovation (jeunes pousses, centres de travail partagé, expériences collaboratives...). Il s’agit à la fois de valoriser leurs idées et de faciliter leur accès à la professionnalisation et à une dimension internationale.