Vous êtes ici

Le groupe Dalton Telegramme remporte le prix Rapsat-Lelièvre 2016

Dalton Telegramme - cliquer pour agrandir
Dalton Telegramme
Le lauréat du Prix Rapsat-Lelièvre 2016 est Dalton Telegramme. Le groupe de Wallonie-Bruxelles a séduit par l’originalité de son premier album intitulé "Sous la fourrure".

Le caractère ludique des textes qui révèlent des histoires accessibles et universelles a séduit les membres du jury international. Ceux-ci soulignent la rencontre heureuse entre la chanson française et les sonorités américaines, de même qu’une présence scénique remarquable du quatuor grâce à leur enthousiasme contagieux et à leur grand sens de l’humour. L’album navigue entre le folk, le pop, le country, le bluegrass et le blues, et ses arrangements sont colorés par l’utilisation judicieuse du banjo, de la guimbarde, de la mandoline et de l’harmonica. Selon le jury, les tonalités trouveront un bon écho auprès du public québécois. Paru en février 2016 et produit par "Lucky Looser / Un soir Autour du Monde", l’album "Sous la fourrure", réalisé par Seb Martel, a été très bien reçu par les critiques en Wallonie et à Bruxelles. Il sortira au Québec fin octobre.
 
Créé en 2010, le groupe liégeois a sorti deux extraits (La cavale et La planque) et a notamment remporté en 2013 le concours Talents Acoustic organisé par TV5Monde. Actuellement en tournée en Belgique et en Suisse, Dalton Telegramme a déjà plusieurs concerts à son actif, dont quelques-uns au Québec (Coup de cœur francophone en 2013 et Francofolies de Montréal en 2014).
 
Son prix lui sera remis officiellement en novembre prochain, à l’occasion de Coup de cœur francophone à Montréal où le groupe se produira en concert.
 
Le prix Rapsat-Lelièvre est composé d’une bourse de 5 000 $ remise à Dalton Telegramme et d’une aide financière de 7 500 € attribuée au producteur dans le but de soutenir la promotion et la diffusion du disque "Sous la fourrure" au Québec.
 
Rappelons que le prix Rapsat-Lelièvre est remis chaque année, en alternance à un artiste du Québec et à un artiste de Wallonie-Bruxelles. Le lauréat québécois reçoit son prix lors des Francofolies de Spa, en Belgique, alors que le lauréat de Wallonie-Bruxelles est honoré à l’occasion de Coup de cœur francophone à Montréal.
 
Outre le rayonnement de la langue française, le prix Rapsat-Lelièvre vise à stimuler la production et la diffusion de disques francophones tout en favorisant les échanges entre le Québec et Wallonie-Bruxelles. Il est administré conjointement par le ministère de la Culture et des Communications, le ministère des Relations internationales et de la Francophonie ainsi que Wallonie-Bruxelles International. Il est le fruit d’une entente de coopération entre le gouvernement du Québec et celui de Wallonie-Bruxelles.
 
Plus d’infos