Vous êtes ici

Appel à propositions pour le programme de travail 2019-2023 Wallonie-Bruxelles/Bénin

 - cliquer pour agrandir
(c) Fotolia
Un appel à propositions pour le programme de travail 2019-2023, dans le cadre de la coopération Wallonie-Bruxelles/Bénin, est lancé. Les projets doivent être rentrés pour le 17 août.

En application de l’Accord de coopération signé entre, d’une part, le Gouvernement de la Communauté française de Belgique, le Gouvernement de la Région wallonne, le Gouvernement de la COCOF et, d’autre part, la République du Bénin, la prochaine session de la Commission Mixte Permanente déterminera le nouveau programme de coopération 2019 (1er semestre) - 2023 (dernier semestre).
 
Précisons d’emblée que la coopération bilatérale se définit, à notre niveau, par un programme d’actions de coopération entre un ou plusieurs Gouvernements des Entités fédérées francophones et le Gouvernement d’un pays partenaire prioritaire et qui est mis en œuvre par des opérateurs conjointement choisis par les représentants des Gouvernements des deux Parties.
 
Le prochain programme de coopération 2019-2023 avec le Bénin fait dès lors l’objet d’un dialogue bilatéral qui aboutira à la session d’une Commission Mixte Permanente (CMP), outil souverain de l’aboutissement de ce dialogue bilatéral, de la définition du programme de travail et de l’évaluation de celui-ci. La prochaine session de la Commission Mixte Permanente se tiendra à Cotonou du 17 au 19 octobre.
 

Priorités fixées 

  • Eau
    Cette priorité vise au renforcement des services sociaux de base et de la protection sociale, lequel prévoit l’accès à l’eau potable pour tous à l’horizon 2021, à l’assainissement et à la gestion durable des ressources en eau en ce compris dans le secteur de l’agriculture.

    Plus spécifiquement les interventions viseront à contribuer à :

    • Assurer la couverture totale en eau potable en milieu urbain et péri-urbain
    • Assurer l’accès à une source d’eau potable améliorée à toute la population rurale
    • Garantir la disponibilité de l’eau potable de façon continue et durable 
    • Assurer en permanence la qualité de l’eau de consommation 
    • Assurer une gestion durable de l’usage de l’eau en agriculture
    • Assurer la gestion intégrée des ressources en eau dans un contexte de bonne gouvernance du secteur
    • Assurer la formations continue des acteurs institutionnels tant au niveau central qu’au niveau décentralisé

 

  • Culture, Patrimoine et Tourisme 
    Cette priorité, qui intègre étroitement les différentes compétences, tourisme et culture et patrimoine, vise à faire du tourisme et de la valorisation de la diversité et des richesses culturelles (matérielles et immatérielles) des filières de développement économique le principal outil de rayonnement du Bénin à l’international.

    Plus spécifiquement les interventions viseront à :

    • Contribuer à la professionnalisation et à la valorisation des acteurs culturels dans les différentes disciplines culturelles et artistiques
    • Contribuer à la valorisation du patrimoine immatériel
    • Renforcement des capacités dans les différents métiers du patrimoine
    • Contribuer  au développement d’une industrie touristique durable
    • Renforcement du capital humain 

 
Les actions menées visent à amélioration des conditions de vie et de prise en charge des populations les plus vulnérables, avec une attention particulières pour les initiatives en faveur des femmes, des jeunes et des personnes souffrant d’un handicap.
Des synergies seront mises en place avec l’intervention menée par l’APEFE.
 

Objectifs spécifiques 

  • Renforcement des capacités des différents intervenants en matière de prise en charge des jeunes en danger et/ou en conflit avec la loi
  • Renforcement des capacités de professionnels dans le domaine des problématiques sociales et familiales

 

Remarque

Le numérique comme catalyseur d’une nouvelle dynamique économique et de modernisation du Bénin exprimé dans le mémorandum d’entente sera considére de manière transversale pour l’ensemble des axes prioritaires repris ci-dessus, notamment au travers de l’accompagnement de Start up du numérique.
 

En termes transversaux 

A chacun de ces axes stratégiques sectoriels, les priorités suivantes seront appliquées de manière transversale :

  • Un resserrement du nombre d’actions
  • La recherche de partenariats nouveaux
  • Un soutien aux initiatives publiques ou privées de décentralisation
  • Viser le renforcement des structures publiques, associatives et privées partenairse
  • Concourir à l’égalité des genres et au respect des droits humains (ex : droits de l’enfant, droits des Femmes, travail décent)
  • Concourir à la prise en compte de l’impact environnemental

 
Si vous souhaitez développer un partenariat dans le cadre de ce programme de travail, vous trouverez ci-joint une fiche d’appel à propositions.
 
La date limite d’introduction des demandes est fixée au 17 août.
 
Sur base, notamment, des avis des experts sollicités à cet effet, la Commission Mixte Permanente se prononcera sur l’opportunité d’inscrire les projets au programme de travail dans les limites des disponibilités budgétaires.
 
Toute information concernant ces documents peut être obtenue auprès d’Anne Dechamps, Cheffe du Service Afrique de l’Ouest au sein de la Direction de la Coopération bilatérale directe (02 421 86 42 - a.dechamps@wbi.be) et de Josiane Keuser, assistante principale du Service Afrique de l’ouest (02 421 83 71 - j.keuser@wbi.be ).
 

Documents liés

Formulaire d'appel à propositionsFormulaire d'appel à propositions2018-08-17_formulaire_dappel_a_propositions_cmpbenin.doc
Téléchargement (Taille du fichier: 37 Ko | Type de fichier: doc)
Annexe budgétaireAnnexe budgétaire2018-08-17_annexe_budgetaire_cmpbenin.doc
Téléchargement (Taille du fichier: 48.5 Ko | Type de fichier: doc)
Vade MecumVade Mecum2018-08-17_vade_mecum_dcwb_et_bureau_cmpbenin.doc
Téléchargement (Taille du fichier: 95 Ko | Type de fichier: doc)