Vous êtes ici

26ème Festival Francophonie Métissée au Centre W-B de Paris

 - cliquer pour agrandir
Témé Tan, chanteur bruxellois d'origine congolaise - Copyright J. Van Belle - WBI
C'est Témé Tan, chanteur bruxellois d'origine congolaise, qui a ouvert le Festival en interprétant les titres de son 1er album au public venu nombreux. Un festival qui se poursuit jusqu'au 9 octobre !

Dans la cour du Centre Wallonie-Bruxelles de Paris, 2 artistes, pinceaux à la main, composent une fresque murale devant le public. Il s'agit de Thierry Van Hasselt, plasticien, éditeur, scénorgraphe et graphiste et de Ararat Minasyan, plasticien arménien. C'est ainsi qu'à l'habitude de débuter le Festival Francophonie Métissée.
 
Le 26ème Festival a pour but de célébrer la Francophonie à travers le dialogue interculturel. Pour cette édition, c'est la culture arménienne qui est mise à l'honneur, en lien avec le 17ème Sommet de la Francophonie organisé en Arménie, à Erevan. 
 
Musique, cinéma, littérature et expositions vont rhytmer le Festival. Ainsi, le Centre Wallonie-Bruxelles va accueillir les musiciens André Manoukian et Rostom Khachikian, le cinéaste Serge Avédikian accompagné de la comédienne Marianne Denicourt. 
 
Les photographies engagées de Dao Pham Xuan vont porter le public vers d'autres rives du Vietnam. Le Festival est aussi l'occasion de célébrer le lauréat du Prix Senghor qui récompense un premier roman francophone. 
 
Sans manquer la 27ème Quinzaine du cinéma francophone qui offre une sélection des dernières productions francophones issues du Luxembourg, de Tunisie, du Rwanda, de Belgique, de Suisse et de France. 
 
Un programme riche et varié à découvrir jusqu'au 9 octobre au Centre W-B.