Vous êtes ici

Festival Intercity

22 Septembre 2017 - 12 Novembre 2017
30 anni Intercity Festival Bruxelles - cliquer pour agrandir
Intercity Festival Bruxelles - 30 anni

Le Festival Intercity a lieu près de Florence, en Italie, et met chaque année une ville à l'honneur. Cette année, c'est Bruxelles qui est mise en avant
 
Le Festival Intercity a 30 ans. 30 ans de travail bouleversant, passionné et absolu. 30 ans de voyages vers des destinations peu connues, à la recherche du théâtre qui n'en est pas, du théâtre du futur.
 
30 ans au cours desquels le Festival Intercity, avec la spontanéité et la fragilité d'un enfant, franchissant les obstacles et surmontant les difficultés, les entraves et les impasses, a contribué à la renaissance et au développement du théâtre en Italie, en introduisant en Italie les grands artistes et les enseignants du théâtre international. Cela a fait se concrétiser des réalités très différentes, parmi lesquelles la mise en contact de réseaux, en créant des synergies artistiques et en développant de nouvelles réalités et de nouvelles méthodologies.
 
Dans ces moments de crise totale, où les valeurs primaires sont quotidiennement violées, où le cœur de notre Europe tourmentée est offensé jour après jour, où l'avenir semble de plus en plus incertain, la direction artistique d'Intercity a choisi de consacrer cette édition spéciale à Bruxelles, le «cœur» d'Europe. 
 
Intercity Bruxelles débute fin septembre, avec deux textes en avant-première absolue. Le premier, A Foot in Heaven, de Virginie Thirion (22, 23, 24 septembre), pour les scènes de Dimitri Milopulos, est une production du Théâtre des Femmes, avec la musique originale de Mark Baraldi et un casting qui réunit sur la scène Monica Bauco, Marcella Ermini et Vania Rotondi. Un beau texte qui, à travers le filtre de la égèreté et de l'humour, raconte la rencontre entre trois sœurs: de la faim du prochain repas à venir (rien n'est moins garanti), mais aussi la faim de justice, la faim d'amour, la faim d'un passé réel en vue d'un avenir très incertain.
 
À suivre, en deuxième soirée, une nouvelle production Intercity Festival avec Silvia Guidi, Matteo Belli, sur un texte actuel de Jean-Marie Piemme, La vie anxieuse de Laura Wilson, avec la musique originale d'Alessio Riccio (22, 23, 30 septembre, 1, 7, 8 octobre - salle à public limité). Le spectacle confronte au thème brûlant de la crise et du chômage qui suit la lutte quotidienne du personnage principal, qui tente de réagir avec beaucoup d'ironie.
 
Un des artistes les plus importants des dernières années en Belgique est le Flamand Valentijn Fhaenens. Intercity présente, en avant-première nationale (30 septembre et 1er octobre), un de ses chefs-d'œuvre: Bigmouth, un texte composé de passages de différents discours de leader politique des 80 dernières années (une production KVS).
 
Suivra une importante coproduction internationale (6 octobre) entre Intercity, la société coopérative "Théâtre stable des arts médiévaux", la Fondation Odyssea et Forteresse asbl (Bruxelles), dirigée par Anna Romano, sur le texte The Divers : People Of Courage, de Friedrich von Schiller et Jacopo Sannazzaro, écrit pour l'occasion et inspiré de la peinture de Massimo Rao, en particulier de sa série de peintures homonymes.
 
La société historique florentine Gogmagog présente une étude (6 octobre, deuxième soirée) sur le texte de Thomas Depryck, Dehors, qui étudie sur la marginalité de nombreuses personnes de notre société.
 
Le programme continue avec la production A ce jour dans la maison de la Compagnie Blanca Teatro, une étude (7 octobre, deuxième soirée) sur le chef-d'œuvre Tristesse, d'Anne-Cécile Vandalem, un texte amusant et décalé dans les dialogues, l'histoire de manipulations économiques et politiques. Il y a du politique et du grotesque comme tristesse humaine, pour souligner que le pouvoir politique détermine la condition humaine et ses humeurs.
 
Pour conclure la section principale de cette édition (8 octobre, deuxième soirée), la société toscane Catalyst, qui participe pour la première fois à Intercity, met en scène le texte d'Alex Lorette: PIKA M. (HIROSCHIMA) sous la direction de Riccardo Rombi. Le texte est composé d'une série de monologues de survivants se souvenant de moments liés au terrible lancer de la bombe atomique sur Hiroshima. Des moments qui précèdent, des moments pendant et quelques instants après l'explosion, éloignés parfois de plusieurs années jusqu'à nos jours.
 
Deux importants "Back to" auront lieu parallèlement à la programmation belge du festival: le premier retour à sera consacré à Londres et il mettra en scène END OF DESIRE, une production réalisée avec beaucoup de succès par Intercity il y a 4 ans (20 , 21, 22 octobre). Monica Bauco et Riccardo Naldini, dirigés par Dimitri Milopulos, seront confrontés à ce texte amusant et surréaliste de David Ireland. Par ailleurs, les derniers travaux d'Intercity Connections seront également présentés: Les musiciens de Patrick Marber, TAKE AWAY de Jackie Kay, DRAMA, Baby of Jamie Brittain et Me With You I have Closed, de Mark Ravenhill (du 24 au 27 octobre).
 

Le "Back to" consacré à Montréal apportera le texte The Path Of the Dangerous Footsteps de Michel Marc Bouchard (14 et 15 octobre). Cette nouvelle production arrive en Toscane pour la première fois après le succès de ses débuts lors de la dernière saison du Regal de Simone Schinocca.  Pour clôturer ce festival anniversaire: le spectacle à grand succès The Sisters-in-law de Michel Tremblay avec Barbara Nativi (10, 11 et 12 novembre). 
 
Pour compléter le programme, des rencontres avec les auteurs auront lieu les 22 septembre, 6 et 8 octobre, et un spectacle photographique.

Adresse

Teatro della Limlonaia
Via Gramsci 426 - Sesto Fiorentino
### Florence FI
Italie
Carte

Dernière mise à jour

26/09/2017

Pays

Italie

Continent

Europe